Carnet du petit Tom : Physique, biologie et évolution...

14 octobre 2006

Geekitude et opéra

Via Phersu (que j'ai ajouté dans ma liste de blogs intéressants tellement que son blog il est trop bien !!), une "geek hierarchy" ! Je me retrouve quand même au sixième degré pour "gamer depuis plus de 13 ans" - par contre je tiens à dire que si je colle bien au côté gauche de la liste, le côté droit m'est totalement étranger ! En fait, cela correspond parfaitement à mon résultat au fameux geek-test , qui s'est récemment et étrangement multiplié sur le net (si c'est pas geek ça ! ). En tant donc que "Super-geek", je déplore néanmoins que ce test-geek soit très orienté monde "anglo-saxon". Trop peu de références à la Japanime, mais un biais trekkie certain... A quand un geek-test franchouillard ? Sinon, je me suis retrouvé confronté à un problème aigu récemment : des Américains m'ont demandé comment se traduisaient "geek" et "nerd" en français. Des suggestions ?

A part ça, je suis allé voir la flûte enchantée au Met hier soir. C'était grandiose ! Le seul problème est que le public américain ne peut s'empêcher d'applaudir à tout bout de champ (un peu comme à la Star academy, quand on y pense). De plus, la mise en scène était tellement drôle par moments que les rires cachaient la musique : l'air des clochettes a été complètement "gâché" alors que c'est l'un de mes favoris, snif ! J'avais déjà vu la flûte enchantée à Bastille : la mise en scène était très intello, on s'ennuyait ferme en comparaison. Le metteur en scène français n'avait rien trouvé de mieux que de percher la reine de la nuit sur des échasses. Du coup, celle-ci, terrorisée, avait un peu loupé son air. La reine de la nuit d'hier soir avait les pieds sur terre et de gigantesques ailes de papillons qui bougeaient en rythme avec son chant. Une réussite : c'était l'un des airs les plus puissants et les plus justes. On sentait l'audience retenir son souffle, à la fin de l'air (!) il y a eu plus d'une minute d'applaudissements...

4 commentaires:

Enro a dit…

nerd = technophile ??

Tom Roud a dit…

Pas bête ! Mais il manque un peu le côté "geek" justement, non ?

kitsunegari a dit…

Il n'y a pas d'equivalent francais au terme geek quand il désigne a la fois un fou d'informatique de jeux videos et aussi de culture de genre. Au japon il ya l'otaku qui est quasi synonyme et qui désigne les amateurs de nouvelles technologie et les amateurs de mangas, animation, films de genre, mais pas chez nous.
Mais le geek est avant tout un fan, aux etats unis d'ailleurs le terme est rarement utilisé seul, il y'a le computer geek, le star wars geek, le fantasy geek... comme on pourrait dire le fan de superhéros, de tarantino, du seigneur des anneaux chez nous.
Le geek est donc un fan mais un pas particulier, un fan new age qui est ouvert aux nouvelles manière de consommer et aux nouveaux médias et qui vou un culte a ses oeuvres favorites.
Je fais un mémoire de sociologie sur la culture geek et cette question de la traduction se pose aussi pour moi.
Kitsunegari.over-blog.com

Tom Roud a dit…

Merci pour cette précision !

Otaku, ce n'est pas un peu fort comme terme (il me semblait que cela désignait la geekitude lorsqu'elle devient maladive, genre je ne sors jamais de chez moi et ne fréquente que des gens sur le web) ?