Carnet du petit Tom : Physique, biologie et évolution...

10 novembre 2006

Blog et politique des deux côtés de l'océan

Un ami, lecteur et commentateur assidu de ce blog à ses heures perdues, me demandait récemment mon sentiment sur la victoire démocrate américaine. J'étais certes content pour eux, mais lui répondais aussi que, honte sur moi, je ne suivais que de très très loin la politique locale. Il faut dire qu'elle n'est pas d'un niveau très reluisant, entre le "Macaca" de George Allen (qui n'est pas juif car il mange des côtes de porc) et le puritanisme du pourtant démocrate Harold Ford (qui a peut-être eu des relations sexuelles avec une blanche alors qu'il est noir - contrairement à ce que laisse penser sa photo). Je n'aime pas beaucoup cet aspect communautaire de la politique et de la vie en général ici.

En revanche, je suis de très près la politique française (j'ai hâte de voter au consulat de New York, et regrette bien d'avoir raté les quelques soirées organisées pour recevoir nos "candidats" ;) ). Je ne vais pas me transformer en blog politique, certains font cela très bien, mais bon, force est de constater que nombreux sont les blogueurs "citoyens" au sens large... J'ai par exemple consulté avec intérêt le sondage politique récemment paru sur le site web de Marianne. Tous les détails sont disponibles en cliquant ici. Pour la première fois, j'ai regardé en détail les résultats d'un sondage et j'ai été très surpris de constater les différents biais dans la population par rapport à la moyenne, biais qu'on pourrait qualifier de "culturel" ou de "communautaire" en fonction de la catégorie considérée. Car on s'aperçoit que, sauf exception, le biais majeur par rapport à la moyenne n'est pas la profession (comme on pouvait le penser à première vue, dans une perspective un peu marxiste ;) ) mais bien l'âge ou le sexe. Par exemple, si autant d'hommes que de femmes sont prêts à voter pour Ségo au premier tour, 37% des femmes contre 23% des hommes sont prêts à voter Sarko ! Clairement donc, Sarkozy séduit littéralement les femmes et repousse au contraire les hommes. Côté âge, Ségo fait un tabac chez les jeunes (49% des 25-29 ans), tandis que Sarkozy plaît beaucoup à vos grands parents (48% des plus de 75 ans). La corrélation jeune=Ségo et vieux=Sarko est très claire quand on regarde la progression des intentions de vote par tranches d'âges, excepté pour les 18-24 ans qui, en gros, préfèrent à Ségo... Le Pen . Tout ça me paraît bien effrayant, et me donne bien envie de connaître un peu plus de sociologie...

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Je ne vois pas ce que cela a d'effrayant, même si je suis ignare en la matière il existe une tonne de travaux sur les déterminants sociologiques du vote, un domaine qui a été ouvert par Paul Lazarsfeld avec The people's choice.

EricC a dit…

La tendance à voter à gauche au début de sa vie d'adulte puis à dériver progressivement à droite avec l'âge n'est pas non plus une grande surprise ...

Tom Roud a dit…

Effectivement tout cela n'est peut-être pas une grande surprise. Mais je trouve surprenant de voir les choses se montrer aussi clairement dans un simple sondage. Voir également à la fois autant d'irrationnalité (surtout la différence hommes-femmes chez Sarko) et de déterminisme (Sarko candidat des octogénaires). Et connaître l'existence d'un phénomène ne me le rend pas forcément plus "sympathique" ;) .

Gonéri a dit…

Il n'empeche que Nicolas Sarkozy est le seul candidat qui pourra remettre les jeunes dans le droit chemin, les RMIstes et les fonctionnaires au travail, et ainsi sauver nos retraites.

Tom Roud a dit…

Quel trolleur ce Gonéri :P !!