Carnet du petit Tom : Physique, biologie et évolution...

16 mai 2006

Physique et Intelligent Design

Quelques réactions à chaud sur un post que je viens de lire... Comme vous le savez, je vais régulièrement faire un petit tour sur uncomment descent, un des blog de référence de mes amis les ID. Un billet récent a repris un article de physics today racontant quels étaient les problèmes de biologie pouvant intéresser la physique. L'article de physics today vous en dira plus sur le pourquoi du comment de l'intérêt de la physique pour la biologie, mais là n'est pas mon propos : ce qui m'intéresse - comme souvent je dois le dire avec l'intelligent design- ce sont les réactions des créationnistes sur ce blog.

Etonnamment, nombreux sont ceux qui croient que si les physiciens s'intéressent à la biologie, ils vont forcément découvrir la "vérité" et montrer que ces diables de darwinistes ont nécessairement tort. J'aurais eu plutôt tendance à penser a priori que les créationnistes mettaient tous les scientifiques dans le même panier. J'avoue que cela m'a un peu soufflé : biologiste et physicien ont quand même en commun la méthode scientifique, il n'y a aucune raison que la même méthode donne deux résultats différents. En fait, quand on lit les commentaires, il faut bien le dire, les ID ont l'air de prendre les biologistes pour des crétins (probablement car ils "croient" en l'évolution), et voient les physiciens comme des espèces de pionniers, découvreurs de la vérité cachée de l'univers. Est-ce dû aux succès extraordinaires de la physique théorique ? Ou bien au fait que plusieurs physiciens ont des affinités sérieuses avec le courant ID ? En tous cas, ce qui est sûr et comme je l'expliquais dans un billet il y a déjà quelques temps, il y a certainement des points communs entre ID et certains physiciens ayant un peu dérivé (comme Dembski d'ailleurs) sur le fait de vouloir trouver une explication, un sens au monde (au lieu de se contenter de simplement le comprendre tel qu'il est). Certains se tournent vers Dieu, d'autres vers la théorie du tout, mais ce n'est d'une certaine façon que deux faces opposées d'une même pièce (et certains affirmeraient même probablement que Dieu est la théorie du tout...).

Un autre aspect dans les commentaires qui m'étonne est l'attitude des créationnistes face aux mystères, à l'incompris dans les sciences du vivant . Les physiciens s'étonnent et s'émerveillent, à juste titre, devant la complexité, l'organisation, l'optimisation dans le vivant, et y voient des champs de recherche excitants. Autrement dit, les physiciens, devant un problème, ici les mystères de la vie, adoptent une attitude scientifique dans le sens où, ne comprenant pas certains aspects, ils décident de se donner les moyens de les étudier afin d'améliorer notre connaissance du monde. Or, quelle est la réaction des ID ? En somme, ils s'arrêtent à cette complexité constatée : ils jubilent car les physiciens soulignent que le vivant est très compliqué, et continuent immédiatement sur un mode philosophico-religieux. Si les physiciens disent que le vivant est extraordinaire, c'est donc qu'il est magique, voire divin en quelque sorte... Je trouve cette réaction tout à fait étonnante, et totalement anti-scientifique : le but des physiciens est évidemment de compendre ce côté extraordinaire pour le rendre ensuite en quelque sorte intelligible donc ordinaire et c'est ce que les physiciens comme les biologistes ont toujours fait. Car après les mesures et la constatation de propriétés fascinantes, il faut proposer des théories simples, permettant d'expliquer les observations, validées par la méthode scientifique. Imagine-t-on Newton constater les propriétés fascinantes de la gravitation, s'arrêter là et affirmer que c'est en fait Dieu qui porte la Lune sur ses épaules ? Pourquoi serait-ce différent dans les sciences du vivant ? L'un des projets actuels des physiciens intéressés par la biologie en particulier est de comprendre comment l'évolution darwinienne peut amener l'émergence de cette complexité, de cette optimalité. En ce sens, les ID ne se rendent pas peut-être pas compte que les physiciens, loin d'être des alliés, pourraient bientôt devenir de nouvelles bêtes noires...

2 commentaires:

Dumbsky a dit…

A propos de Dieu et des physiciens, qu'en est il de l'
intelligent falling theory, dont on parlait beaucoup l'an dernier? Des progrès ont ils été faits?

Tom Roud a dit…

Site très intéressant, merci pour la référence... D'ailleurs, il y a une étude très intéressante qui montre que les dauphins sont en fait bien moins intelligents que les hommes lorsqu'ils sont placés sur la terre ferme, confirmant la place de l'homo sapiens au sommet de la création.