Carnet du petit Tom : Physique, biologie et évolution...

09 avril 2006

ID bashing : où Tom Roud vous révèle comment il lutte au quotidien sans le savoir contre les néo-créationnistes


L'une des grandes objections des ID concerne le fait qu'un processus d'évolution graduelle ne permet pas d'expliquer l'apparition de structure très complexes. J'avais déjà évoqué dans un billet précédent que les ID donnaient ici le bâton pour se faire battre, étant donné qu'il y avait sans aucun doute des sauts évolutifs très soudains et non continus. Un article de Stéphane Hergueta du numéro spécial du Nouvel Obs (merci Gonéri) consacré à la poussée néo-créationniste va dans le même sens, et met le doigt sur un exemple canonique de gènes responsables de telles évolutions : les gènes du développement. Il se trouve que votre serviteur est en train de se pencher sérieusement sur les problèmes théoriques posés par l'évolution de tels gènes et de leurs interactions, et je me dois donc de commencer une série leur étant consacrée. Je ne sais pas exactement encore quelle forme prendra cette série de billets (cela risque d'être un peu compliqué, et n'oubliez pas non plus que je ne suis pas spécialiste), mais j'ai décidé de m'atteler à cette tâche... Rassurez-vous, je continuerai aussi à parler d'autres choses liées à l'évolution !

2 commentaires:

Mawashi 1er a dit…

Preums Kikoo Lol

PS : ceci était un test. Bien le bonjour mes sujets... (private joke inside)

Tom Roud a dit…

Ah ces djeun'z... On dirait un commentaire de ma belle-soeur tiens...